Kush kerkon te largoje bustin e deshmorit te Gjuhes greke Aristotel Guma?

H προτομή του εθνομάρτυρα Αριστοτέλη Γκούμα

Procedeengs of The III Panhimarjot Conference -

http://www.himara.eu/adver/KHimariot/konferenca3_1.html

Llambro Ruci shvlefteson "argumentat" e Kristo Frasherit, Luan Malltezit, Shaban Sinanit etj

Le të thonë sa të duan Kristo Frasheri, Luan Malltezi, Shaban Sinani etj.se gjuha e parë në Himarë është shqipja dhe më pas greqishtja. E kjo është thënë qartësisht, por vendosmërisht, pa ekuivoke dhe duke e faktuar

Regjistrimi i popullsise-Presidenti Topi: presione nga qarqe ultranacionaliste

“Ndjeshmëria e madhe është sepse nga individë të qarqeve ultranacionaliste tentohet të bëhet një politikë presioni dhe deformacioni të një procesi që duhet të jetë nacional dhe ligjor” Presidenti la të kuptohej se ai ishte ishte edhe për deklarimin e lirë të etnisë dhe fesë

Ivanov: "ende në rajonin tonë qarqet ultranacionaliste veprojnë në dëm të vendeve të tjera".
(Shqip)

In contrast with 52-personality peticion, in the report of Europian Commission it is said that:

There is a lack of accurate data on minorities in Albania. This situation is expected to be addressed by the conduct of a population census in 2011, respecting international standards including the principle of free self-identification. This census will include optional questions on the ethnic origin, religious affiliation and mother tongue of respondents.

Pse nuk i jepet shtetesia shqiptare fortlumturise se tij Anastasios?

Lufta midis civilizimeve ne Shqiperi e gjen shprehjen ne luften frontale te qarqeve ateiste dhe antikrishtere qe perfaqesohen deri ne kupolen e shtetit per 20 vjet rresht dhe kontrollojne totalisht mediat.
S ipas raportimeve te ShIK-ut dhe shtypit, fondametaliste musilmane kane marre shtetesi shqiptare, kurse kryepeshkopi dekorohet nga Presidenti por ende nuk i ploteson kushtet per shtetesi megjthe qendrimin permanent prej 19 vjetesh ne Shqiperi !!!!


Sunday, October 28, 2007

28 octobre, Fête Nationale grecque

le 25/10/2007 19:54:40
28 octobre, Fête Nationale grecque


Le 28 octobre est un jour historique parce que le Premier Ministre grec, Métaxas, avec la voix de tout le peuple grec, a dit “OXI” (“NON”) à l’armée de Mussolini qui voulait envahir la Grèce.
Alors, la Grèce entre en guerre et remporte la 1ère victoire de la deuxième guerre mondiale. Nous n’avons pas seulement gagné pour nous mais pour le monde entier. Avec notre victoire, nous avons encouragé l’Europe qui était vacillante et esclave. Nous avons donné aux Anglais le temps de s’installer au Moyen Orient pour que les Allemands ne contrôlent pas le pétrole.
Nous avons retardé pour un bon moment les Allemands et c’est pour cette raison qu’ils n’ont pu entrer dans Moscou avant l’hiver, saison terrible en Russie… Ainsi ils ont eu de nombreuses pertes. La victoire des alliés pendant la deuxième guerre mondiale, on la doit en partie à la Grèce et au “NON” historique du 28 octobre 1940.
Les provocations italiennes ont commencé le 15 août 1940 dans le port de Tinos : un sous-marin italien a coulé le bateau de guerre grec Elli. Dans la nuit du 28 octobre, l'Ambassadeur d'Italie à Athènes s'est rendu chez le Premier Ministre grec Métaxas et lui a remis un télégramme qui disait : «Le gouvernement italien demande à la Grèce de laisser son armée entrer dans le pays». La réponse fut : "non", "Oxi".
Les opérations commencèrent avec les attaques italiennes sur les frontières gréco-albanaises. Déjà leur plan échoua à Ioannina et à Metsovo.
Le 17 novembre, les troupes italiennes reculèrent. Le 21 novembre, ce fut la libération de Koritsa, le 29 novembre celle de Moschopoli et après, Aryirokastro et Delvino. A la fin de décembre, l'Epire du nord est libérée par l'armée grecque qui repousse les Italiens à 60 km au delà de la frontière gréco-albanaise.
Après beaucoup de dégâts, l'armée de Mussolini attaque la Grèce à nouveau le 9 mars 1941, avec douze divisions, 400 canons, 400 avions et, le 26 mars, sous les yeux du dictateur italien, échoue. Ce fut là la défaite totale de l'Italie et le monde entier, stupéfait, admire le miracle grec et découvre que les ennemis peuvent être vaincus

Rapidement, plus rapidement encore, fasciste !
Γρήγορα, γρηγορότερα φασίστα !


L'attaque allemande
La défaite des Italiens a changé le plan d'Hitler. Le 6 avril 1941, l'Ambassadeur allemand à Athènes a annoncé au Premier Ministre grec, Alexandros Korisis ( Métaxas est décédé le 29 janvier), la guerre entre la Grèce et l'Allemagne.
Les Allemands ont attaqué la Grèce avec le général Rubel. Le 8 avril, ils ont envahi Thessalonique après avoir traversé la Yougoslavie.
Le 22 avril, les Allemands ont attaqué à nouveau avec les armes lourdes et le 27 avril, l'armée allemande pénètre dans Athènes. Le Premier ministre Korisis n'a pas supporté ces événements et a mis fin à ses jours, le 18 avril 1941.
L'hiver 1941-1942 fut très rigoureux. La famine s'est déclarée : il y eut de très nombreux morts. Les emprisonnements et les exécutions des Grecs ont commencé en juin 1941. C'est à la suite de cette situation qu'est née la résistance nationale que les historiens de la 2ème guerre mondiale ont estimé être la plus importante d'Europe


Occupation et résistance
Le 30 mai 1941, alors que se déroulait encore la bataille de Crète, deux étudiants grecs de 18 ans, Manolis Glézos et Apostolos Sandas descendirent le drapeau de guerre du IIIème Reich qui flottait sur l'Acropole. Ce geste a donné le courage à la Grèce et à toute l'Europe de développer la résistance nationale.
Une des plus importantes attaques armées des résistants grecs eut lieu le 25 novembre 1942 avec l'explosion du pont Gorgopotamos, ce qui empêcha, pendant plusieurs semaines, l'utilisation de la voie ferrée pour les Allemands, de Thessalonique à Athènes.
L'autre fait marquant de la période de l'occupation fut la manifestation à Athènes des étudiants le 25 mars 1942, et aussi les obsèques du poète Kosti Palama, le 28 février 1943 qui devint une manifestation panhellénique.
Après quatre ans d'occupation, la Grèce fut libérée et, le 12 octobre 1944, le Premier Ministre du gouvernement grec après guerre, Georgios Papandréou hissa le drapeau grec sur l'Acropole.


ΖΗΤΩ Η 28η ΟΚΤΩΒΡΙΟΥ 1940

« Παιδιά της Ελλάδος παιδιά »



C'est la Grèce qui a remporté la


première victoire de la seconde


guerre mondiale

Είναι η ελλάδα που έχει κερδίσει την πρώτη νίκη

του δευτέρου παγκόσμιου πόλεμου.







«On ne dira désormais plus que les Grecs combattent comme des héros mais les "Héros" combattent comme des Grecs»

Winston CHURCHILL

Ξέρετε πόσες ημέρες κράτησε η άμυνα των άλλων και πόσο των Ελλήνων ;

Savez-vous combien de jours ont résisté les autres pays et combien de jours a résisté la Grèce ?


Grèce : 219 - Ελλάς : 219
Norvège : 61 - Νορβηγία : 61
France : 43 - Γαλλία : 43
Pologne : 30 - Πολωνία : 30
Belgique :18 - Βέλγιο : 18
Hollande : 4 - Ολλανδία : 4
Yougoslavie : 3 - Γιουγκοσλαβία : 3
Danemark : 0 - Δανία: 0
Tchécoslovaquie : 0 -Τσεχοσλοβακία 0
Λουξεμβούργο 0 -Luxembourg : 0


Si les chiffres ont une signification, combien terrifiant nous apparaît le chiffre des pertes humaines durant la seconde guerre mondiale ! La France porte le deuil de 535 000 morts, les Etats-Unis de 400 000, et la Grèce, dont la population est de 8 millions d’habitants, à elle seule, compte 600 000 morts ! …

No comments: