Kush kerkon te largoje bustin e deshmorit te Gjuhes greke Aristotel Guma?

H προτομή του εθνομάρτυρα Αριστοτέλη Γκούμα

Procedeengs of The III Panhimarjot Conference -

http://www.himara.eu/adver/KHimariot/konferenca3_1.html

Llambro Ruci shvlefteson "argumentat" e Kristo Frasherit, Luan Malltezit, Shaban Sinanit etj

Le të thonë sa të duan Kristo Frasheri, Luan Malltezi, Shaban Sinani etj.se gjuha e parë në Himarë është shqipja dhe më pas greqishtja. E kjo është thënë qartësisht, por vendosmërisht, pa ekuivoke dhe duke e faktuar

Regjistrimi i popullsise-Presidenti Topi: presione nga qarqe ultranacionaliste

“Ndjeshmëria e madhe është sepse nga individë të qarqeve ultranacionaliste tentohet të bëhet një politikë presioni dhe deformacioni të një procesi që duhet të jetë nacional dhe ligjor” Presidenti la të kuptohej se ai ishte ishte edhe për deklarimin e lirë të etnisë dhe fesë

Ivanov: "ende në rajonin tonë qarqet ultranacionaliste veprojnë në dëm të vendeve të tjera".
(Shqip)

In contrast with 52-personality peticion, in the report of Europian Commission it is said that:

There is a lack of accurate data on minorities in Albania. This situation is expected to be addressed by the conduct of a population census in 2011, respecting international standards including the principle of free self-identification. This census will include optional questions on the ethnic origin, religious affiliation and mother tongue of respondents.

Pse nuk i jepet shtetesia shqiptare fortlumturise se tij Anastasios?

Lufta midis civilizimeve ne Shqiperi e gjen shprehjen ne luften frontale te qarqeve ateiste dhe antikrishtere qe perfaqesohen deri ne kupolen e shtetit per 20 vjet rresht dhe kontrollojne totalisht mediat.
S ipas raportimeve te ShIK-ut dhe shtypit, fondametaliste musilmane kane marre shtetesi shqiptare, kurse kryepeshkopi dekorohet nga Presidenti por ende nuk i ploteson kushtet per shtetesi megjthe qendrimin permanent prej 19 vjetesh ne Shqiperi !!!!


Thursday, July 17, 2008

Voyage: Igoumenitsa Grèce - Butrint Albanie-Himara

http://voyagesalain26.over-blog.com/article-13323292.html
Jeudi 26 juillet 2007
Bateau entre Ancône Italie - Igoumenitsa Grèce et Butrint Albanie 61 km dont 21 km en Albanie

Arrivés à Igoumenitsa vers 8h30, nous effectuons quelques courses : le plein de carburant (moins cher qu’en France), office tourisme, café Internet avant de nous diriger vers Sagiada plage pour le repas de midi. Passage à la douane grecque, au duty (situé entre les 2 douanes, prix très intéressants) et à la douane albanaise (dans des bungalows), pour les formalités et taxes. Il y a peu de monde mais aussi peu de personnel ! Moins de 50 mètres après commence la piste (de Konispol à Butrint 9 à 10 km de piste large), poussiéreuse mais peu caillouteuse. Nous avons fait le choix de cette frontière gagnant ainsi plus de 120 km par rapport au passage vers Ioannina. La piste se termine au bac de Butrint (4€ par véhicule).
Visite très intéressante du site archéologique de Butrint (6€ possibilité de payer en euros) qui figure au patrimoine mondial UNESCO.
Repas au restaurant à proximité (en euros).
1ère nuit albanaise sur le terre plein à coté du bac (se tenir loin car il y a du passage même la nuit.
Piste entre Konispol et Butrint
Bac de Butrint et vue depuis le site antique sur l’arrivée de la piste (le bac est sur la droite)


Albanie Butrint - Bunec entre Lukovë et
Piqeras 88 km


Départ pour Sarandë ou nous cherche rons une banque (avec courant !!) pour le change, la troisième sera la bonne, passage à l’office de tourisme pour une carte générale des lieux touristiques en Albanie (en anglais), puis direction Syri i kaltër « l’œil bleu » route de Delvinë (droit de passage sur la petite route de 200 lek) pour atteindre cette source souterraine (résurgence) qui doit son nom à sa couleur bleu-vert éclatant. (Parking, WC, eau).
La Riviera albanaise est l’une des plus belles zones touristiques de l’Albanie. Sur ces terrains entièrement à l’état vierge, chacun peut trouver une atmosphère attrayante due à la chaleur des eaux de la mer et les crépuscules enflammés et romantiques du soleil. La Riviera s’étend sur une longueur de 100 km le long du littoral, entre la baie de Vlora et le point méridional le plus extrême de la côte albanaise, aux confins de la Grèce. Nous découvrons sur ces petites routes les premiers bunkers, les premiers tas de poubelles et premiers feux.
Retour vers Sarandë pour ne pas manquer la direction de Lukovë. Arrêt avant Piqeras à la plage de Bunec ou nous trouvons là les premiers gros bunkers. Douche en bord de mer, feux sur la montagne (mais personne n’intervient !) Repas à la taverne de la plage avec vin authentique !!!
Nuit en bord de plage de Bunec (entre les bunker)

Plage de Bunec avec ses bunkers et ses vaches (photo)

Vendredi 27 juillet 2007

Samedi 28 juillet 2007




Albanie Plage Bunec entre Lukovë et Piqeras – Borsh 25 km

Plage de Borsh avec ses bunkers bien sur ! (photo)

Un bain de mer avant le départ vers Borsh ou nous allons à la grande plage. Nous y verrons de très nombreux animaux (cochons, chèvres, vaches et même 2 ours promenés en laisse pour photo !!) Nous rencontrons fréquemment des vaches qui broutent, attachées à un poteau en bas d'un immeuble, en ville, au bord de la route, sur les plages. Parfois les propriétaires les promènent comme s'ils promenaient leurs animaux domestiques, mais une vache représente une vraie richesse pour une famille, il ne faut pas l'oublier!!!
Au village sources d’eau glacée et très bon repas d’agneau grillé au restaurant des sources. Nuit en bord de plage à Borsh


Dimanche 29 juillet 2007



Albanie Borsh – Qeparo 9 km
Qeparo preuve d’une rue pavée et pentue (photo)

Départ pour Qeparo et bien que nous soyons un dimanche la poste est ouverte ou nous achetons des timbres (Photo de Mère Thérésa) (bien que nous n’ayons toujours pas trouvé de cartes postales !) Après la plage, nous allons à pied (2h ½ aller retour et visite) au vieux village de Qeparo (route = piste très étroite, pentue, dure et en cours de travaux).
A notre retour nous prenons un apéritif (Raki + eau + fromage pour 300 lek à 4 personnes). Nous constatons que même si le nom est identique au raki turc, ici c’est plutôt un digestif car ce n’est que de l’alcool.
Nuit sur la plage en bas du village au milieu des ânes !! Ils sont très utilisés par les habitants, pour se déplacer, pour les transports ou charger des sacs de ciment par exemple..

Qeparo le village perché (photo)

Lundi 30 juillet 2007
Albanie Qeparo Porto Palermo 6 km

Presqu’île de Porto Palermo ou se trouve le fort Ali Pacha (vue depuis coté nord de la baie)-photo


Après le bain matinal traditionnel départ vers la petite et superbe baie de Porto Palermo. Nous trouvons les trois premiers CC français dans cet endroit merveilleux. Nous visitons le fort avec le gardien restaurateur local. La petite citadelle d’Ali Pacha, a été construite en honneur de sa femme et mérite vraiment le détour. Repas au restaurant (calmars farcis) avec vue sur l’entrée du tunnel d’un kilomètre de long de la base des sous marins. Endroit calme et beau avec plein d’agaves (plantées là pour gêner les parachutistes !!).
Nuit en bord de plage menant au fort

Porto Palermo vue depuis le fort Ali Pacha (photo)



Mardi 31 juillet 2007
Albanie Porto Palermo – Vuno (Jale) 24 km
Matinée farniente et départ vers Himarë pour quelques courses (nous trouvons enfin des cartes postales dans un kiosque typique!) Arrêt dans un café Internet pour rassurer les amis et la famille. Visite du vieux village perché d’Himarë ou nous rencontrons un vieil athlète grec ayant fait 4 Jeux Olympiques.
Après 6 km de descente sur une minuscule route, nous rejoignons la plage de Jale (cette plage est renommée aussi bien pour sa sérénité que pour la fascination qu’elle exerce sur les visiteurs). Repas gyros dans une taverne.
A noter que de nombreux bâtiments récents viennent d’être détruits car construits sur le domaine public (et protection du littoral) pendant la phase de flottement en Albanie.


Nuit en bord de plage devant la taverne.

Exemple de la route sur la Riviera Albanaise (photo)
Route de la plage de Jale (photo)

Mercredi 1 août 2007


Albanie Vuno – Vuno 1 km
Plage de Jale à Vuno (photo)


Le matin, achat de très bon miel liquide vendu en bouteille plastique dans le market de la plage, vent, mer agitée, très grosses vagues. Nous écrivons nos cartes et nous nous promenons dans le secteur.
Le soir, repas poissons au restaurant du fond qui peut recevoir des campeurs.
Pour la nuit, la forte musique nous fera déplacer sur la colline à proximité d’un équipement hôtelier réservé à la marine albanais.

Jeudi 2 août 2007
Albanie Vuno – Col Llogara (Llogarait 1027m ) 36 km
Remontée de la plage de jale en direction de Dhërmi. Le village de Dhërmi, situé entre la mer et les versants de la haute montagne de Çikë. Dhërmi se distingue par la beauté de son paysage. Avant le col de Llogara, endroit touristique impressionnant, avec des particularités climatiques, offrant aux visiteurs un vaste panorama majestueux des plages inexploitées de la Riviera. Cet endroit marque la fin de la mauvaise route de la Riviera albanaise. Une semaine avant notre passage la montagne était en feu, s’arrêtant à quelques mètres du restaurant.
Repas agneau au col, nuit sur le parking sous le restaurant.

Vendredi 3 août 2007

Albanie Col Llogara Seman 106 km
Vlora Groupe électrogène dans la rue


Nous descendons le col en direction d’Orikum pour faire du change dans un commerce au même taux qu’en banque. Impossible de visiter le site archéologique car il est situé dans l’enceinte d’un terrain militaire qui bloque l’accès à la presqu’île.
La route côtière qui mène à Vlora est une suite de restaurants, parkings privés. A Vlora : courses, café Internet, achat timbres (avec la photo de Busch !!!) de très nombreux groupes électrogènes le long de la rue permettent aux magasins, cafés, dentistes ... de fonctionner mais bonjour la pollution !!!
Une station désaffectée nous permet de trouver un peu d’ombre pour le repas avant d’aller visiter Apollonia. Sur le site il y a plus de mariés (pour les photos) que de touristes visiteurs. (nous sommes 6 français !)
Nous continuons vers la plage de Seman pour y trouver un peu de fraîcheur pour la nuit. Nous nous installons à coté d’une taverne face à un bungalow de la police maritime, à proximité d’un ancien château d’eau (style Pise) gagné par la mer. Accueil toujours très sympathique par quelques curieux (touristes venus dans des lieux habituellement fréquentés par des albanais en voiture ou en car pour la journée)

Nuit sur la plage à coté de la police maritime (photo)
Apollonia (photo)



1 comment:

Keravnios said...

Ti keimeno einai afto? 5 metra gia dyo lekseis pou einai kai sta gallika. einai anagi na anevazoume oti na 'nai?